Home » Jeux vidéo » NieR – Un univers attachant

NieR – Un univers attachant

Nier, qu’est-ce que c’est Nier ? Inconnu au bataillon ! C’est un J-RPG comme on en fait plus de nos jours (non jdéconne), il est de 2010 et est sorti sur PS3 et Xbox 360. Et là tu va me dire « WHAT ? mais pourquoi parler d’un jeu sans grand succés et aussi « vieux »? C’est évident que s’il n’avait pas d’intérêt pour moi je n’en parlerai pas.

Les Néophytes ne connaissent pas mais les vrais comprendront que c’est un jeu qui vaut le coup d’être connu (et reconnu). J’ai été assez absent sur les jeux consoles depuis quelques temps par manque d’intérêt pour les nouveaux jeux… du coup celui-là il m’a guéri de mon ennui. J’ai eu du mal à me lancer à cause du prix du jeu qui est excessivement cher. Nier (PS3) [import anglais] – Nier (Xbox 360) [import anglais] Le jeu est moins cher sur Xbox que Ps3 (entre 27 et 60 euros/

Il me tarde quand même de me payer une PS4 ou Xbox One pour tester de nouveaux jeux (c’est cher la vie)

On pourra aussi noter que NieR à un lien avec la série Drakengard du même développeur mais pour savoir quoi, rendez-vous à la fin de l’article 😉

La différence entre NieR Gestalt et RepliCant

Il faut savoir que la version PS3 se nomme RepliCant et celle Xbox 360 Gestalt. La différence se trouve simplement dans les relations qu’a Nier (le héros) avec Yonah sa fille adorée. Aussi le physique de NieR n’est pas le même.

ws_Nier_1920x1080

 Synopsis de NieR

Le monde est alors privé de technologie et est assailli par « les ombres » qui deviennent de plus en plus agressives. Nous nous retrouvons donc dans la peau de Nier, papa de Yonah. Elle est atteinte d’une maladie mortelle : « la nécrose runique ».

« – Oh mon dieu, je ne veux pas voir mourir ma fille, je vais donc partir à la recherche d’un remède » dit Nier (non en vrai il à pas dis ça mais c’est marrant de faire un Synopsis sous forme de dialogue :D).

Bref, sur la route il rencontrera un mystérieux grimoire qui sera la clé de l’histoire ainsi que deux compagnons qui l’épauleront dans les situations difficiles. Je ne m’avance pas plus, mais malgré cette courte description, l’histoire vaut le coup d’être suivie et nous fait vraiment apprécier le jeu.

Le contenu

Il faut savoir que le jeu se passe en deux parties, le contenu est relativement long et condensé la durée de jeu est entre 8h et 100h (ouai c’est large je sais). Ce qu’il faut savoir c’est que si tu souhaites finir le jeu en entier, il faudra prendre son temps sur les quêtes secondaires car celles de la première partie ne seront plus disponible dans la seconde.

Pour commencer, j’ai noté pas mal de défauts techniques notamment au niveau de la caméra et des déplacements. Comme tu l’auras compris l’essence même du jeu n’est pas dans la technique car les graphismes sont pas terrible et les caméras rendent le gameplay un peu foireux parfois surtout que dans ce jeu il faut être assez réactif sur les combats!

Je tiens a souligner que l’intérêt de Nier réside dans son ambiance et son univers particulièrement élaboré. L’histoire est top, un scénario attachant d’un père qui veut sauver sa fille et qui rencontre en chemin des acolytes, Kaïne « la vulgaire », Weiss le grimoire parlant (ouai c’est fou) et le jeune Émile au regard froid comme la pierre…

NieR.full.241205

Les combats

Alors je n’ai pas bien compris mais au début le J-RPG nous offre la possibilité de jouer avec les sorts et stats du personnage « au max ». C’est cool mais douloureuse est la chute quand on débute vraiment l’histoire avec une petite arme et des sorts faiblards 😀 (à noter que c’est dans un intérêt scénaristique).

Le jeu apporte quand même bon nombre d’attaques magiques et physiques différentes, on ne peux pas équiper toutes les compétences mais le large panel permet de créer ses combos préférés. Aussi il faudra souvent les changer sur les phases de boss et s’adapter pour pouvoir vaincre 😉

Sur la deuxième partie du jeu on aura même le choix entre plusieurs armes et ça c’est plutôt cool car on pourra choisir sa préférence entre l’arme de Hast, l’épée et la claymore… Le gameplay reste assez dynamique et les problèmes de caméras pimenteront le tout par moment :’D

20100330-4344257-SS_037-noscale

Le côté RPG de la force

On retrouve le côté RPG sur les quêtes secondaires mais aussi par la possibilité de récolter des minéraux et autres sur les monstres, l’amélioration d’armes ainsi que la pêche. D’ailleurs parlons en de cette pêche de malheur. Je me suis arraché les cheveux sur la pêche mais en fait j’étais pas au bon endroit (à noter que parfois les RPG n’ont pas de logique donc toujours checker la map pour voir si on est là où il faut :D). Je me suis dit : « bon ok, j’ai eu une canne à pêche pour une quête y’a la mer à côté de moi donc logiquement c’est là qu’il me faut aller ! » Et bien non c’était à l’autre bout de la map 😀 (après 45min de galère).

Les petits plus (ou moins)

Même si l’histoire avance et est élaborée, la seconde partie du jeu bah c’est la première mais avec les mêmes donjons et on va aux mêmes endroits. De plus les ombres, ne sont qu’un peu plus forte (avec des armures) et on trouvera rien de neuf de ce côté là.

Alors j’ai aussi pu retrouver quelques petits clins d’œils rapides à d’autres jeux complètement différents :

  • Zelda
  • Résident evil (vous savez celui dans le manoir où on se casse la tête a trouver des clés)

LA CAMERA EST RELOU QUAND MEME BORDEL… Pardon.

Kainé elle parle sale et elle s’habille sexy et c’est pour ça qu’on l’aime ! (je passe le débat sur son côté hermaphrodite ou trans).

A oui aussi on peut courir de manière permanente et « rapide » pour explorer les maps sans s’endormir devant la manette. On pourra aussi chevaucher une monture mais pas très pratique :/

Aussi il semblerait qu’une des fins de Drakengard ait un lien avec l’histoire de NieR et ça tout fan de RPG qui se respecte adore trouver des liens entre les jeux et moi le premier !

Pour finir

Nier possède un coté saisissant grâce à sa narration émouvante, une bande son extraordinaire (bien plus que ce qui était attendu) et ses protagonistes attachants. A noter quand même que la partie « je refais les mêmes donjons » rendent la seconde partie du jeu rébarbative. Je me place tout de même du côté de ceux qui disent que le jeu est une perle même s’il semble proche d’un jeu de PS2 que de PS3 Mais bon l’impression générale est très bonne et peut-être que du coup je me lancerai dans les Drakengard aussi édité par Cavia.

Note du jeu

Scénario
Gameplay
OST

Score total

User Rating: 5 ( 1 votes)

Les OSTs

C’est assez dur à sélectionner mais je vais juste ajouter « mes deux préférées » Grandma et song of the Ancients, interprétées par Emi Evans (rien que ça)

Wallpaper NieR

Check Also

Sword Art Online : Hollow realization

Ceux qui n’aime pas la licence Sword Art Online sortent d’ici o/ ça va je …

Dragon Ball Xenoverse 2

Dragon Ball Xenoverse 2 est sorti le 25 octobre dernier et déjà on peut dire …

Laisser un commentaire