Home » anime » Koutetsujou No Kabaneri : la forteresse d’acier

Koutetsujou No Kabaneri : la forteresse d’acier

Des zombies, un tchou tchou et de l’action, voilà a peu près ce qu’il nous attend dans cet anime. Je ne te cache pas que j’ai été attiré par le très aguicheur opening de l’anime interprété par Egoist (Chelly) et en général je ne peux pas résister depuis Guilty Crown d’ailleurs… C’est un seinen dans la catégorie « horreur » (oui parcequ’il y a des zombies et des trucs dégueux).

Kabaneri of the iron fortress a été réalisé par Tetsuro Araki (Death note, l’attaque des titans, Black Lagoon, SAO et bien d’autres). L’anime est un format court puisqu’il ne comporte que 12 épisodes. Il est sorti le 8 avril 2016, ouai des fois ça m’arrive de regarder des trucs récents.

Moitié homme, moitié rob… Euh zombie

ikoma-knk
Ikoma le grand

L’anime se passe à l’époque du Japon médieval dans un univers Steampunk (du déjà vu et encore on en est qu’au début). Les Kabane sont des « zombies » au coeur en acier, ils ont décidé de détruire la race humaine parce que… Ben parcequ’il faut avoir un but dans la vie(mort) ! Le seul recours des humains est de rouler dans un train à l’abri des zombies, en mouvement ils survivront plus longtemps. Comme dans n’importe quel anime/film de zombie, si un humain est mordu, il se transforme à son tour !

Moitié homme moitié zombie le plus valeureux de tous les héros, Ikoma ikomaaaaa défenseur de la terre… (le pire du pire c’est que c’est presque ça en résumé). Cette mutation fait que l’ont appelle les personnes comme Ikoma des Kabaneris (en rapport avec le titre si tu as suivi). En plus de ces pouvoirs spéciaux, il tente de construire une arme capable de détruire le coeur d’acier des kabanes.

A première vue, le héros manque de charisme mais en y regardant de plus près on se rend compte que la première impression était la bonne ! Coiffure pas très cool, une grosse père de lunette et une cape comme les super-zéros type superman. Par contre Mumei qui se tient à ses côtés est assez badass par ses techniques de combat, avec du recul elle aurait fait un parfait protagoniste.

knk-fight
Mumei en action, si ça donne pas envie de le regarder…

Un air de déjà vu ?

Après avoir visionné quelques épisodes certains crient déjà au plagiat. Un ressemblance dans la trame à un certain Shingeki No Kyojin (on parle de l’attaque des tatanes pour ceux qui ne parlent pas nippon). Univers Steampunk et post apocalyptique, tout y est pour nous rappeler l’anime de référence cité plus haut. Je vais arrêter là avec cette fausse comparaison qui est un troll parce qu’a ce moment là, on pourrait dire que vu qu’il y a des zombies c’est un plagiat The Walking dead. Mais la vraie question est : « Est-ce que cet anime est divertissant ? »

Au vu du format court, j’aurais tendance à dire que oui il reste relativement agréable à suivre. La psychose créée par le fait que les personnages peuvent se transformer après avoir été mordus est toujours autant efficace et créée des situations assez tragique.

Côté animation, c’est dans les normes pour 2016 (je vais arrêter de dire « c’est très bien animé », sinon ça voudra plus rien dire). Et les couleurs et bien c’est coloré o/ j’espère que mon analyse vous a plu :$

OST : Koutetsujou no Kabaneri

En résumé

Tu ne rateras rien à ne pas le regarder car comme on le voit trop souvent les formats courts font que l’action et dénouement vont vite même trop vite. Je ne regrette pas pour ma part de l’avoir visionné, vu que je me faisais chier au moment où je l’ai vu (ça va je rigole). Même s’il semble fortement inspiré de SnK, je pense que comme pour un shonen, le réalisateur et le scénariste ont compris ce qu’il plaisait au « public » et ont voulu reprendre ces codes pour sortir un anime potable.

L’édition CD/DVD sur amazon

Check Also

Udon No Kuni No Kiniro Kemari (Poco’s Udon World)

Fais une pause dans tes animes de baston ou gore et vient regarder Poco’s Udon …

Gurren lagann : Pour qui au juste vous nous prenez ?!

Sortie en avril 2007, ce Shonen est vraiment une belle réussite.  Je ne suis plus …

Laisser un commentaire