Comment les consoles « next gen » s’inspirent des réseaux sociaux

Double événement à venir dans le secteur des jeux vidéo : la sortie de la PlayStation 5, chez Sony, et celle de la Xbox Series X, chez Microsoft. On a déjà beaucoup commenté les améliorations de performance de ces petites dernières, mais les constructeurs misent aussi sur un autre aspect : le social. De quoi estomper encore plus la frontière entre jeu vidéo et réseaux sociaux ? Pas forcément, comme on va le découvrir.

Les gamers, de plus en plus intéressés par les options « sociales » ?

Ce n’est pas une grande surprise, les gamers sont de plus en plus sociaux. Il n’y a pas si longtemps, le multijoueur était une option, et les jeux de rôle massivement multijoueurs (MMORPG) relativement peu nombreux. En 2020, c’est plutôt l’inverse. Si un éditeur d’ampleur sort un titre particulièrement attendu, il se fera taper sur les doigts si aucune option multijoueur n’est prévue. Au point que le multijoueur est maintenant devenu la norme, même chez Final Fantasy, avec le quatorzième du nom par exemple.

Et cela se retrouve au-delà même des jeux. Le succès incroyable de Twitch, qui dépasse régulièrement 7 millions de streamers sur un mois, est basé sur une chose : la communauté. Les joueurs veulent maintenant pouvoir faire partie d’un groupe d’échange et discuter de leurs titres préférés. C’est également pourquoi regarder les autres jouer est devenu un loisir si prévalent dans l’industrie !

On notera aussi que les jeux font tout pour favoriser cette transition. Le meilleur exemple est Fortnite : beaucoup de joueurs s’y retrouvent maintenant pour échanger avec leurs amis plutôt que pour jouer.

Les consoles dernière génération surfent sur la vague

Les constructeurs de consoles ont donc flairé le filon. Ils intègrent maintenant de plus en plus d’options « sociales » à leurs machines. Y compris sur les dernières générations. La toute nouvelle Xbox Series S intègrera ainsi un nouveau bouton sur sa manette. Il servira à faire des captures d’écran ou à enregistrer des vidéos à envoyer directement à ses amis ou sur les réseaux sociaux. Le joueur peut enregistrer jusqu’à 30 secondes de vidéo en 4K : une fonctionnalité résolument centrée sur le partage de vidéos courtes, sur un réseau comme Instagram par exemple. On notera cependant qu’il n’y a pas d’appli de streaming native sur la Xbox Series X, il faudra donc installer Twitch ou une autre appli pour partager ses aventures en direct.

Du côté de la PlayStation 5, également à venir, on sent la même tendance. Mais les équipes sont plus discrètes sur le sujet et laissent planer le mystère. Le créateur d’Oddworld, Lorne Lanning, a cependant laissé entendre au cours de l’été que la PS5 aurait des options « sociales » afin d’aider les joueurs à progresser. Il semblerait que cela inclura la prise en compte de feedback de joueurs, afin d’offrir des indices aux utilisateurs qui seraient coincés à un certain niveau. Mais pour l’instant, ce n’est pas confirmé. Le bouton de partage est cependant là aussi bien présent sur la manette.

Ces deux évolutions montrent donc bien que les constructeurs de console sont particulièrement conscients des besoins sociaux des joueurs, et souhaitent s’adapter à une nouvelle manière d’appréhender le monde du jeu vidéo. Les gamers actuels ne considèrent en effet pas leurs jeux simplement comme des loisirs dont ils peuvent profiter de leur côté, mais bien comme des moyens de s’ouvrir au monde et d’échanger avec des personnes nouvelles. La réputation d’isolationnisme des fans de jeux vidéo est donc bel et bien en train de s’estomper !

Les réseaux sociaux s’invitent partout

Si l’on s’éloigne de l’industrie du jeu vidéo classique, on voit également que la tendance est plus large. Le succès des jeux Facebook comme l’inénarrable Farmville et ses suites comme Farmville 2 : Escapade Rurale, n’est pas un hasard. Ni le fait que des jeux similaires à Clash of Clans aient poussé comme des champignons ces dernières années. Ces titres ont trouvé leur public justement parce qu’ils s’inscrivent déjà dans un réseau social, avec Messenger à portée de clics.

Le secteur de l’iGaming s’est aussi adapté. Certains casinos ont ajouté des options de chat pour communiquer avec les autres joueurs. Sur le casino en ligne Betway Casino, les joueurs peuvent par ailleurs profiter d’options « live ». Le « live Blackjack » permet ainsi d’avoir affaire à un croupier en direct, pour plus d’immersion grâce au streaming HD. Cela permet de redonner une place à l’humain dans un secteur virtuel. Dans le domaine des loisirs au sens large, on notera aussi que la fonction « partage » est maintenant courante. Spotify permet ainsi depuis longtemps de créer des playlists à envoyer à ses amis, et de suivre des profils. Au point que quand la fonctionnalité n’existe pas, cela est noté. C’est le cas de Netflix, qui ne permet pas d’échanger avec des amis, et à qui c’est souvent reproché…

On notera aussi que la tendance s’exporte jusque dans des secteurs plus « sérieux ». On observe ainsi depuis quelques années une percée des applications d’investissement sociales, comme le site de trading social eToro ou encore AvaTrade, qui permettent aux traders de se suivre les uns les autres.

Quelles seront alors les prochaines étapes pour Xbox et la PlayStation 5 ? Étant donné les laps de temps conséquents entre la sortie de plusieurs consoles, il ne devrait pas y avoir de grande évolution du côté du hardware. Mais on peut imaginer une facilitation du streaming pour les deux constructeurs dans les années à venir. Affaire à suivre donc !

Check Also

Découverte de Final Fantasy XIV : voyage en Eorzéa

Tout d’abord, c’est avec le cœur lourd que j’ai arrêté Aion après 3 ans de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tristique Nullam ut vulputate, efficitur. sit nec dolor. elit. mi, adipiscing risus