Home » anime » Action » [Anime] Ken-ichi le disciple ultime (ou le plus fort)

[Anime] Ken-ichi le disciple ultime (ou le plus fort)

Attention, Shonen area ! Par le passé, j’ai écris une critique sur cet anime (sur un autre blog). Pourquoi te fais-tu chier à le réécrire alors me diras-tu. Tout simplement parce que je l’ai regardé 4 fois et que je l’ai kiffé.  Comme à l’accoutumé, je vais parler de la version animé parce qu’il y a les musiques et l’ambiance, toussa toussa (hum hum).

La série animée de 50 épisodes est quand même inspirée du manga dessiné par Syun Matsuena. C’est parti pour l’aventure avec Kenichi !

Synopsis de Kenichi

Kenichi est un lycéen qui se fait souvent brutalisé. Il n’a qu’une seule envie c’est devenir fort pour pouvoir protéger ses amis, etc… Il croisera sur son  chemin Miu qui lui fera découvrir le Ryozanpaku où les plus grands maîtres se sont réunit pour peaufiner leurs arts (ou quelque chose comme ça). De la, la vie de kenichi prendra un tournant décisif et il commencera à s’entrainer avec ces maîtres… Bien évidemment avec les arts martiaux viennent les problèmes. Il finira par mener une guerre contre un gang mais je ne t’en dis pas plus 😉

 Les personnages

Shirahama Kenichi

Le protagoniste de l’anime, il n’est pas très musclé (au début), il est gentil et courageux (le stéréotype du héros de shonen quoi). Il fera tout pour gagner et protéger ses proches. Il n’a qu’une règle, c’est de ne jamais taper une femme même si elle se montre vache avec lui !

kenichi

Miu Furinji

Souvent traitée de vache laitière à cause de ses oppais (japonaise sexy oblige), elle à fait le tour du monde avec son grand-père est a appris les arts martiaux. C’est une redoutable guerrière, son côté lunatique et naïf rend le personnage intéressant et donne souvent des réactions inattendu !

401803-miu_furinji019

Niijima Haruo

Le pire ami (oui ça existe) de Kenichi. C’est un manipulateur, un dégonflé, voire un extra-terrestre mais qu’est ce qu’on l’aime ! Ses pouvoirs de manipulation et de planification d’action sont tels que à chaque fois il fait mouche. C’est lui qui « soutiendra » notre héros et il est à la base de beaucoup de mes fous rires.

niijima

 Hayato Furinji

C’est l’homme invaincu, il est le grand-père de Miu et c’est le créateur du dojo. Il interviendra dans l’apprentissage de Kenichi bien tard dans l’aventure mais il est une personne forte et sage.

Hayato_Fūrinji

 Akisame Koetsuji

Maître en Jutjitsu, c’est aussi un maître dans l’art comme la poterie, sculpture, poésie, etc… Kenichi apprend beaucoup à ses débuts avec lui car c’est un maître qui sait y aller doucement avec ses élèves 😀 (vous comprendrez en regardant l’anime)

akisame

Ma Kensei

Le spécialiste en Kenpô (boxe chinoise). Il est d’origine chinoise et à quelques penchants pour la gente féminine qu’il ne cesse d’harceler avec son appareil photo. En Chine, c’est l’un des maîtres les plus connus.

Kensei_Ma

Sakaki Shio

100ème dan de karaté (si si c’est possible dans les animes), le mangaka à voulu faire un petit clin d’œil à Ken le survivant car je trouve qu’il en a les traits. C’est un mec rude en apparence mais qui se fera toujours du souci pour son petit protégé.

Sakakirr

Apachai Hopachai

Le grand maître du Muay Thaï, il a eut beaucoup de mal à enseigner à Kenichi car depuis sa jeune on lui apprend à aller à fond ! Il a le QI légèrement en dessous de la moyenne et c’est quelqu’un de très gentil. Une de ses caractéristique est sa capacité à parler aux animaux et à devenir l’ami de tout le monde 😀

Apachai

Shigure Kôsaka

Assassine et maître des armes, elle peut découper ta culotte avec une cuillère à riz. Personnage énigmatique et sans émotion apparente, on sourit à la voir réagir de manière plus « humaine ».

shigure

OST de Kenichi

Ci-dessous la playlist de l’OST de Kenichi. A savoir que les musiques sont entraînantes comme on l’attend dans un Shonen. Rien de particulièrement marquant mais rien de décevant non plus !

Opening

Wallpaper anime Kenichi

Mon avis

Ken-ichi le disciple ultime, c’est vraiment une montée en puissance. On pars d’un pathétique japonais tout faiblard pour arriver à un véritable combattant musclé au possible. La force de l’anime réside dans le fait que les combat ne durent pas une éternité et son très dynamique. Le caractère des maîtres et les phases d’entraînements sont aussi divertissantes (ce sont même mes passages préférés). A noter que dans chaque partie de l’histoire, ce n’est pas toujours le même personnage qui contribue à l’intérêt de l’anime.

Par exemple, le mangaka à exploité les maîtres au début de l’histoire pour nous accrocher à l’histoire puis il a décidé de mettre en avant le caractère fourbe et calculateur de Niijima pour la suite qui n’est que combat entre le gang Ragnarok et l’alliance Shinpaku (le camp de Ken-ichi quoi :p). L‘auteur a aussi ajouté une touche de romance avec l’envie de Ken-ichi de voir Miu devenir plus qu’une amie !

Néanmoins, l’anime mériterait d’avoir une suite car la fin laisse place à de belles perspectives de suite. (notamment le dernier combat) En tout cas je le recommande fortement :p

 

Check Also

Koutetsujou No Kabaneri : la forteresse d’acier

Des zombies, un tchou tchou et de l’action, voilà a peu près ce qu’il nous …

Gurren lagann : Pour qui au juste vous nous prenez ?!

Sortie en avril 2007, ce Shonen est vraiment une belle réussite.  Je ne suis plus …

2 comments

  1. Salut,
    J’adore ce manga. Je suis justement en train de le lire sur mangafox.com.
    A+

  2. Salut,
    J’aime beaucoup les mangas où ça bastonne sévère. Je ne connaissais pas celui-ci. C’est gentil d’avoir partagé l’info.
    A+

Laisser un commentaire