Accueil » anime » Angel beats : Une histoire forte en émotion !

Angel beats : Une histoire forte en émotion !

Puisqu’internet est supposé être un lieu d’échange, j’ai aujourd’hui laissé place à une amie qui souhaitait s’essayer dans l’exercice du blogging. Je lui ai juste conseillé de regarder cet excellent anime qui est Angel Beats.

A la base, c’est un light novel qui a été adapté en anime en 2010. La série compte 13 épisodes et un OAV.

De quoi ça parle…

Au début de l’histoire, le personnage principal Yuzuru Otonashi se réveille dans un monde qui lui est inconnu. Très vite, il y rencontre Yuri, qui lui annonce qu’il est mort, et qu’il est arrivé dans l’Au-delà. Celle-ci se présente comme le leader d’un groupe d’opposants qui se battent pour ne pas être « effacés ».

angel-beats-3

Par qui ? Par Dieu (rien que ça). En effet, on découvrira vite que si les personnages sont arrivés dans ce monde, c’est à cause de leur passé et de leur mort tragique, ou encore d’objectifs non accomplis.

Ils cherchent donc à atteindre Dieu en s’opposant à Kanade Tachibana ou Angel, la présidente du conseil des élèves (car l’histoire se déroule dans une école ) au moyen de différentes opérations, dans le but de protester contre les injustices qui leurs sont arrivées dans leur vie et contre lesquelles Dieu n’a rien fait.

Ce que j’en pense…

On nous met dans l’ambiance dès le premier épisode, l’histoire comporte des scènes tristes et émouvantes, d’autres à la limite du sadisme ainsi que quelques touches d’humour peut-être mal appropriées à certains endroits, malgré tout, l’anime reste quand même agréable à regarder.
En somme, l’anime alterne des passages drôles et d’autres qui te feront au moins verser une larme (si ça n’a pas déjà été le cas 😉 ).

tumblr_mgnhlaUilB1s0yzepo3_500

Je sais c’est un gif, mais j’aime apporter une pointe rétro:’D (oui le gif c’est dépassé quoi qu’on en dise)

Cet anime inclue une grande diversité de personnages tous plus différents les uns que les autres, même si l’histoire ne s’attarde pas sur quelques-uns d’entre eux. On peut dire que certains s’en prennent plein la face, c’est peu dire.

Graphisme

Les dessins sont magnifiques, et comme des images valent bien tous les mots du monde :

Angel Beats se démarque également par des animations fluides. Très bien gérées à mon goût, surtout pendant les scènes de combats ou de poursuite à travers l’école.

angel-beats-4

 Yui la maladroite au sommet de son art

angel-beats-5

 Yuzuru en mode : « échafaudage de plan »

angel-beats-6

 Kanade : « l’ange de la mort »

angel-beats-8

La fine équipe : image tirée de l’ending

OST

À graphismes magnifiques, musiques magnifiques ^^ De plus, la présence du groupe GrilDeMo dans certaines scènes, notamment de combats contribuent grandement à l’ambiance générale de l’anime. bon toutes ne sont pas de qualité mais l’opening qui est assez entraînant et l’ending un peu plus calme rendent l’anime presque parfait . Surtout voir Kanade au Piano c’est un réel bonheur !

opening

 

Voilà un grand merci à Lauriane (alias Laeka) qui s’est donnée corps et âme pour cet article. Il faut savoir qu’a la base elle est uniquement dessinatrice (d’ailleurs le logo qu’elle m’a fait est en attente de colorisation !)

Ton avis sur l’anime ? 

About Japananime

Check Also

Koutetsujou No Kabaneri : la forteresse d’acier

Des zombies, un tchou tchou et de l’action, voilà a peu près ce qu’il nous …

Gurren lagann : Pour qui au juste vous nous prenez ?!

Sortie en avril 2007, ce Shonen est vraiment une belle réussite.  Je ne suis plus …

3 comments

  1. Félicitation à Lauriane (joli comme nom, en passant). Ce genre de manga devrait me plaire. L’ange de la mort est vraiment classe. Un gif, c’est pas mal. Existe-il d’autres formats d’images animées ?

Laisser un commentaire